SABBAT - Dreamweaver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SABBAT - Dreamweaver

Message  ForuMasteR le Sam 12 Fév - 22:06

SABBAT - Dreamweaver (Reflections of Our Yesterday)
Année : 1989
Style : Thrash Metal
Origines : Anglais
Editeur : Noise Records
Site : http://www.myspace.com/officialsabbat



Band :
Martin Walkier - Chant
Andy Sneap - Guitare
Simon Jones - Guitare
Fraser Craske - Basse
Simon Negus - Batterie

Sabbat, voilà un nom que l’on entend relativement peu dans la bouche des Thrashers, et pourtant ! Le groupe Anglais (donc pas les vilains blackeux japonais) a sorti en son temps deux excellents albums de Thrash, dont l’un des premiers concept album du genre (peut-être même le premier, je n’en connais pas de plus ancien) : "Dreamweaver (Reflections of Our Yesterday)", inspiré du roman "The Way of Wyrd : Tales of an Anglo-Saxon Sorcerer" de Brian Bates. Mais revenons en au groupe, le cours d’Histoire du Thrash-Metal attendra ! Sabbat compte donc dans ses rangs deux sommités du Metal. Le premier est aujourd’hui connu pour ses talents de producteur, pourtant il officiait à l’époque en tant que guitariste (et principal compositeur) du groupe, j’ai nommé : Andy Sneap ! Quand au deuxième grand monsieur du Metal que l’on retrouve au sein de Sabbat, il n’est autre que Martin Walkier... Vous savez, l’un des meilleurs paroliers de l’histoire du Metal, également (re)connu comme (ex)chanteur de Skyclad, premier groupe de folk metal ! (Me revoilà à vous faire un cours d’Histoire... Veuillez m’en excuser). "Dreamweaver" sort donc en 1989, date de sortie d’albums aussi légendaire que "Agent Orange" de ... (Bon ok je deviens lourd, j’arrête c’est promis !) Passé la courte intro, l’album démarre bille en tête sur une grosse rythmique Thrash somme toute classique mais ô combien efficace ! Rapidement surviendra le premier break d’une longue série. Car c’est bien là tout l’art des petits gars Sabbat sur ce disque : ils écrasent littéralement l’auditeur sous une avalanche de riffs et de breaks, tout en y ajoutant un flot de paroles déversées par la voix de farfadet hystérique de Martin ! Le débit de Walkier est à ce titre assez hallucinant, puisqu’il suit la plupart du temps la guitare rythmique qui joue à des tempos relativement élevés. Je reste persuadé que la majorité des chanteurs de Thrash périraient d’asphyxie avant d’avoir fini de chanter sur cet album ! Concernant ce riffing particulier, quasi-tourbillonnant, ainsi que la structure progressive des morceaux, ils ne sont pas sans rappeler un certain Atheist. Par ailleurs, le chant si caractéristique de Martin et de Kelly Shaefer n’est peut-être pas étranger à ce rapprochement. Néanmoins, "Dreamweaver" partage le même défaut que le deuxième album des floridiens, à savoir qu’un tel degré de technicité et de complexité dans leur musique à tendance, au mieux à dérouter l’auditeur, au pire à le perdre au détour d’un énième break. Mais cet unique défaut peut tout aussi bien s’avérer être une qualité pour l’auditeur persévérant, puisqu’il lui faudra de nombreuses écoutes avant d’apprivoiser la bête, lui procurant donc autant d’heures de plaisirs ! A noter que cet album est assez long puisqu’il flirte avec les 44 minutes. Je sais, vous vous dites qu’une quarantaine de minutes ce n’est rien... Sauf que passer plus de 40 minutes, pied au plancher en enchaînant sept morceaux contenant aux alentours de vingt riffs chacun (ce n’est pas moi qui le dit, mais Andy Sneap ... Je vous avouerais que je suis un gros feignant et que je n’ai pas compté) est une expérience relativement éprouvante (mais c’est pour ça qu’on l’aime !) En outre, la majorité des morceaux dépassent les 5 minutes, les 2 titres constituant le cœur du disque : "The Best of Enemies" et "How Have The Mighty Fallen ?" tournent même autour des huit minutes, concept album oblige ! J’ajouterais qu’aucun morceau ne sort vraiment du lot : ils sont tous excellents ! "Wildfire" est peut-être le plus proche d’un "Hit Thrash-Metal" puisque c’est le morceau le plus court, l’un des plus rapide et qu’il possède un refrain que l’on retient aisément. Voilà, je n’ai rien de plus à ajouter, si ce n’est que "Dreamweaver" est monstrueux et qu’il peut prétendre sans problème au titre de meilleur album de Thrash-Technique jamais composé !

CHRONIQUE ECRITE PAR JOTUN

Track-List :
1 : The Beginning of the End (Intro)
2 : The Clerical Conspiracy
3 : Advent of Insanity
4 : Do Dark Horses Dream of Nightmares ?
5 : The Best of Enemies
6 : How Have the Mighty Fallen ?
7 : Wildfire
8 : Mythistory
9 : Happy Never After (Outro)
avatar
ForuMasteR
Admin

Messages : 96
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 47
Localisation : MAINE ET LOIRE

Voir le profil de l'utilisateur http://thrashconnaction.kikooforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum